Découvrir la région

Un peu de Venise à votre table

Après une journée passée à arpenter les rues de Venise et, peut-être, une balade en gondole, il est bon de prendre un peu de temps pour soi et pour son... ESTOMAC !

S'asseoir à table et contempler la ville la plus romantique du monde ne fera qu'augmenter votre désir de savourer un plat local typique, mais attention aux enseignes touristiques : évitez les menus fixes et autres « lasagne à la bolognaise » (un plat typique de Bologne et non de Venise !).

Nous avons recréé une suggestion de menu à la vénitienne, une balade gastronomique qui vous permettra de goûter le meilleur de ce que Venise peut mettre sur votre table.



Hors-d’œuvres

Le mot d'ordre dans ce domaine est « cicheto » ! Avant de nous asseoir officiellement à table, nous commençons par une tournée de « cicheti », des petits amuse-bouches accompagnés d'un verre de vin (appelé « ombra »), ou mieux encore, d'un Spritz coloré.


Brandade vénitienne

Pour les Vénitiens, la morue est un poisson séché qui a fait son apparition dans les menus de la ville vers 1500. De nos jours, elle est accommodée de différentes manières, mais la préparation en brandade est la plus représentative. Selon la recette originale, seuls quelques ingrédients sont nécessaires : huile, sel, poivre, ail laurier et citron.


Riz et petits pois

C'est un plat symbolique pour les Vénitiens, car les Doges exigeaient du riz et des petits pois dans leurs banquets. Malgré l'importance des Doges, il s'agit en fait d'un plat aux ingrédients extrêmement simples : du riz et des petits pois.


Bigoli en sauce

Les bigoli sont des pâtes vénitiennes typiques préparées avec de la farine de blé tendre, tandis que la sauce est préparée avec des oignons émincés et des anchois (ou des sardines) en saumure.


Foie à la vénitienne

C'est l'un des plats les plus populaires de la cuisine vénitienne : l'ingrédient principal en est le foie tandis que l'ingrédient qui le rend unique est l'oignon frit accompagné de vinaigre de vin blanc et d'huile d'olive.


Polenta et crevettes grises de la lagune

Entendre le mot « schie » ne fait certes pas penser à des crevettes et pourtant, c'est le cas : elles sont bouillies dans de l'eau agrémentée de citron, d'ail, de sel et de poivre, le tout servi sur une polenta. C'est un plat très représentatif de la région, précisément parce qu'il associe les saveurs de la mer à celles de la terre. Autre particularité de la cuisine vénitienne, les moeche fritte : un crabe délesté de sa carapace qui reste mou et tendre pendant quelques heures. Ils sont savourés frais et frits, uniquement garnis de farine ou d'œufs selon une méthode unique. Un plat véritablement exquis !


Desserts

Venise est synonyme de Carnaval et Carnaval est synonyme de beignets ! Dans le passé, les « fritole » étaient préparées dans la rue par les « fritoleri » dans de petites cabanes en bois et vendues chaudes pour être consommées immédiatement. De nos jours, elles se déclinent en plusieurs variantes : certaines recettes utilisent des raisins secs d'autres de la crème ou des pépites de chocolat ; toujours délicieuses, elles se consomment tout au long de l'année.


Profitez de la Venise des canaux depuis votre table et laissez-vous emporter par son atmosphère attrayante unique au monde.


Expériences similaires | Découvrir la région